Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sébastien Morgan

- Elle va nous poser des problèmes !

- Pardon ?

- Ma nièce, elle va nous poser des problèmes !

- Vous croyez ?

Amulius se tourna avec énergie vers son interlocuteur, un petit homme rachitique avancé en âge. Il y avait quelque chose de fou dans son regard comme s’il était prêt en permanence à sombrer dans l’hystérie. Il écarquilla ses yeux qui ressemblèrent plus que jamais à des billes prêtes à rouler sur le sol. D’un ton de voix tendant dangereusement vers les aigus, il déclara avec grandiloquence.

- Mais alors, nous devons faire quelque chose !

- Oui, nous devons faire quelque chose, reste à savoir quoi mon cher Hannon...

- Sire, vous savez que nous avons à notre portée des moyens qui dépassent l’entendement des simples mortels.

- Bien sûr, c’est pour cette raison que je te supporte vieillard. Parce que ta saleté de magie m’a bien servi dans le passé et que je compte bien qu’elle continue à me servir maintenant que je suis sur le trône. Bien sûr, je pourrais ordonner à quelque porteur de lame de faire disparaitre cette importune. Mais cela pourrait entacher ma réputation, beaucoup de gens étaient présents à cette réception et ont remarqué son peu d’empressement à rentrer chez les vestales. S’il lui arrivait une mort brutale, même si on la fait passer pour un accident, les gens risquent de se poser des questions et je commencerai mon règne avec la réputation d’un tyran.

- Nous pouvons aussi lui faire quitter l’existence grâce à des moyens plus indirects…

- Tu parles de ta sorcellerie ? Oui bien sûr, par le passé, nous avons déjà fait périr des opposants de cette manière.

- Oui, ce serait facile de le refaire, facile et… plaisant, dit-il avec un sourire gourmand porteur d’abjection totale.

- Hmmm

Amulius réfléchit quelques instants, le menton dans sa main, le torse bombé pour se donner l’air imposant. Puis un rictus illumina son visage alors qu’une solution s’imposait à lui.

- Il faudrait qu’elle se perde elle-même. 

- Qu’elle se perde elle-même ?

- Vestale est une tâche exigeante qui demande de respecter deux choses sous peine de mort…

-… le maintient du feu sacré et la pureté du corps, la virginité.

- Précisément ! Si nous pouvions la faire faillir sur l’un de ces deux points, nous pourrions alors la condamner à mort.

- C’est brillant sire, tout à fait brillant !

- Mais comment parvenir à cela ? Le feu ne dépendra pas de sa responsabilité avant de nombreuses années et la faire rencontrer un homme… Elle n’est pas idiote au point de céder aux avances du premier garde venu.

- Ne lui demandez pas son assentiment alors…

Amulius éclata d’un rire cruel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article