Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sébastien Morgan

Althistory Project : Romans, wargames, histoires illustrées et dessins IA dans mon univers.

La prêtresse de Bastet

Où l'on fait la connaissance d'Yvannia, l'un des personnages principaux de l'Ordre du Faucon :

"Le général se retourna légèrement sur sa chaise et ne put s’empêcher de sourire. La femme qui lui faisait face se nommait Yvannia. Depuis presque dix ans, elle dirigeait la Maison des Plaisirs. Âgée d’une trentaine d’années, Yvannia était vêtue d’une légère tunique diaphane sous laquelle on devinait une légère cotte de mailles en or. Yvannia avait un visage fin et mince, son nez droit se trouvait placé exactement entre deux grands yeux noirs taillés en amande. Sa légendaire chevelure, longue, bouclée et d’un noir de jais descendait en cascades sur ses épaules minces. De ces cheveux s’exhalait en permanence un parfum vanillé qui tournait les sens.

Contrairement aux prostituées de la basse ville, les filles de la Maison des Plaisirs étaient respectées et vénérées. C’est que toutes étaient des prêtresses de la Déesse de la Fertilité et de la Joie, Bastet. Déesse réputée pour être responsable de la prospérité, du bonheur et des récoltes, nul n’aurait voulu, et surtout pas en ces temps troublés, s’attirer la désapprobation de la déité en manquant de respect à ses filles. Par conséquent, Yvannia était non seulement traitée avec déférence en raison de sa fonction sacerdotale, mais aussi car on lui prêtait de grands pouvoirs magiques. La magie ou l’Art faisaient partie de l’enseignement que l’ensemble des déesses donnait à leurs disciples. Du moins, c’étaient les bruits qui couraient, et personne n’aurait été assez fou pour en vérifier la véracité. La découverte, quelques années auparavant, du cadavre d’un homme qui avait maltraité l’une des filles avait suffi à relancer les histoires les plus folles. L’agresseur était visiblement mort dans d’atroces souffrances et portait des marques étranges de griffes et de morsures. Personne ne doutait que la Déesse avait envoyé l’un de ses félins daemoniques pour se venger." 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article